LMNP, LMP, SCPI : comment choisir ?

Publié le : 12 septembre 20224 mins de lecture

Le choix entre une LMNP, une LMP et une SCPI n’est pas simple. En effet, il existe de nombreux critères à prendre en compte pour faire le bon choix. Parmi ces critères, on peut citer le type d’investissement, le montant de l’investissement, le niveau de risque, les frais de gestion, etc. Pour choisir entre une LMNP, une LMP et une SCPI, il est donc important de bien peser le pour et le contre de chacune de ces options.

Avantages et inconvénients de la LMNP

Il existe trois principaux types d’investissements locatifs : la LMNP (Location Meublée Non Professionnelle), la LMP (Location Meublée Professionnelle) et les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier). Chacun d’entre eux présente des avantages et des inconvénients, il est donc important de bien les analyser avant de choisir celui qui conviendra le mieux à votre situation. La LMNP est un investissement locatif à plus faible risque, car elle vous permet de bénéficier de certaines protections fiscales. Les avantages fiscaux pour les LMNP sont connus de tous. En effet, les loyers perçus sont imposés à un taux réduit et vous pouvez déduire certains frais de votre revenu imposable. Cependant, la rentabilité de ce type d’investissement est généralement plus faible que les autres et il peut être plus difficile de trouver des locataires.

La LMP est un investissement locatif plus risqué, car elle n’offre pas les mêmes avantages fiscaux que la LMNP. Cependant, elle peut générer des revenus plus élevés et vous permet de bénéficier de la défiscalisation immobilière. Les SCPI sont un type d’investissement locatif plus risqué que la LMNP et la LMP, car elles ne vous offrent pas les mêmes avantages fiscaux. Cependant, elles peuvent générer des rendements plus élevés et vous permettent de bénéficier de la défiscalisation immobilière.

Avantages et inconvénients de la LMP

La LMP présente également de nombreux avantages, pour ceux qui s’intéressent à la location d’appartement. Tout d’abord, elle permet de bénéficier de la défiscalisation en loi Bouvard. En effet, les propriétaires bailleurs peuvent déduire jusqu’à 21% du prix d’achat de leur bien immobilier. De plus, la LMP est relativement simple à mettre en place. Il suffit de trouver un bon gestionnaire pour s’occuper de la location et de la gestion de l’appartement. Cependant, la LMP présente quelques inconvénients. Tout d’abord, elle nécessite un apport important. En effet, il faut souvent investir au moins 30% du prix d’achat de l’appartement. De plus, la LMP est soumise à la TVA, ce qui peut réduire les bénéfices réalisés. Enfin, il est nécessaire de trouver un bon gestionnaire pour s’occuper de l’appartement, ce qui peut être difficile.

Avantages et inconvénients de la SCPI

Les avantages de la SCPI sont nombreux, outre le fait de pouvoir proposer un bail de location à des tierces personnes. En effet, elle permet de diversifier son patrimoine en investissant dans plusieurs immeubles, ce qui réduit les risques. De plus, elle est gérée par une société professionnelle, ce qui permet de se concentrer sur son activité principale. En outre, elle est souvent moins onéreuse que l’achat d’un bien immobilier.

Cependant, la SCPI présente également quelques inconvénients. En effet, elle peut être difficile à vendre en cas de besoin et elle est soumise aux aléas du marché immobilier. De plus, elle nécessite un investissement important, ce qui peut être un frein pour certains investisseurs.

Plan du site